La jalousie maladive

– Mon fiancé est d’une jalousie maladive, dit une figurante d’un grand music-hall à une de ses camarades de la revue.

Il m’accuse de lui être infidèle alors que, depuis six mois que dure ce spectacle, je n’ai eu qu’un seul amant : le pompier de service.
– Tu oublies de préciser qu’il change tous les soirs.

Pin It on Pinterest

Partager la blague